Manger en fonction des dates de peremption

 

 

Qu'est ce que la date de péremption ?

 

La date de péremption, appelée aussi limite de consommation, est une indication sur l'emballage des denrées alimentaires périssables. C'est à la fin des années 1980 que le groupe Casino commence à indiquer cette information sur certains produits alimentaires. Dans les années 1990, elle est finalement imposée par la législation française et devient obligatoire pour les aliments rapidement périssables comme la viande en barquette.

 

Quels aliments sont concernés?

 

La date limite de consommation est imposée pour les aliments dits "fragiles", comme les viandes fraîches, le poisson, le poulet, les charcuteries, les jus de fruits frais pressés ou les pâtisseries.

 

Concernant le pain emballé et précuit ou les fromages à pâte molle, c'est une durabilité minimale qui est indiquée. Si celle-ci est dépassée, les qualités gustatives et nutritives ne peuvent plus être garanties

 

Quelle est la vraie durée de consommation des aliments?

 

Beaucoup d'entre nous hésitent à consommer un produit au-delà de sa durée de péremption. Et pourtant, grand nombre d'entre eux peuvent encore l'être. Prenons l'exemple des yaourts: ceux-ci peuvent être consommés jusqu'à deux semaines après, à la seule condition qu'ils restent au frais.

 

Concernant les fruits et légumes, c'est plutôt à l’appréciation du consommateur lui-même. Il suffit de vérifier que leur aspect, couleur ou odeur n'ont pas été altérés. Au moindre doute, il est préférable de les jeter.

 

Les aliments comme les céréales, les biscuits secs, les chips, les huiles ou les sauces (mayonnaise, ketchup), peuvent encore être consommés jusqu'à deux mois après l'indication de durabilité minimale. Lorsque la date de consommation n'indique que le mois et l'année, c'est qu'elle est alors notée à titre indicatif.

 

Ce sont les produits comme les pâtes sèches, les semoules, le riz, les conserves, le sel, le sucre, la farine, le café ou l'eau, qui ont une durée de conservation très longue. Il est encore possible de les manger jusqu'à un an après! Idem pour les produits surgelés mais seulement sous certaines conditions. En premier lieu, ne jamais rompre la chaîne du froid! Ni recongeler un produit qui a été décongelé; c'est très dangereux en raison des bactéries qui pourraient s’immiscer. Bien emballer les denrées et indiquer la date de congélation avant de les mettre au froid.

 

Comment conserver nos aliments?

 

Pour éviter le gâchis alimentaire, il est plus judicieux d'organiser son réfrigérateur. Il est préférable de ranger les aliments très périssables ou en cours de décongélation en haut. C'est là que la température est la plus froide.

 

Les oeufs, le lait, ou le beurre, sont à mettre plutôt dans la porte du réfrigérateur. Quand aux fruits et légumes, ils ont leur propre bac personnel, tout en bas. La température y est idéale pour leur conservation.

Enfin, pourquoi ne pas se préparer un menu hebdomadaire à l'avance? Une astuce qui permet de faire ses courses en fonction des plats prévus et d'éviter ainsi, le fameux gâchis alimentaire. Pensez aussi à utiliser les produits qui se rapprochent le plus de la limite de consommation.

 

 

Manger des légumes de saison

Se faire un potager au fond du jardin

Les vieux légumes, délaissés et fades ?

Manger selon les dates de péremption

Quisque a felis velgst nisl scelerisque ornare

MENTIONS LEGALES

 

idenvironnement.fr - 2017 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur

Nous contacter